Les yaourts sans plastique

Les yaourts sans plastique

Salut Salut,

Comme promis, malgré les fêtes, je publie un nouvel article! Et on parle de yaourts!

Je ne suis pas une grande fan de yaourts, je trouve que c’est le dessert chiant à manger. Je veux dire que ce n’est pas le dessert sur lequel tu vas sauter quand on te dit: « Alors pour le dessert il y a des yaourts »… Ouah c’est le feux d’artifice dis donc.

D’abord, je n’en mange quasiment plus parce que bon les arômes de fruits qui n’ont pas vraiment le goût du vrai fruit, puis les colorants « naturels » et je ne sais pas quelles autres inventions marketing pour rendre ce dessert chiant original… C’est sans moi.

Ensuite, j’ai réduit ma consommation de produits à base de lait de vache, je me tourne vers des laits végétaux et des fromages de chèvre. Il s’agit d’abord de convictions personnelles et ensuite d’histoire d’intolérance alimentaire.

Enfin, j’en avais marre de devoir jeter tous ces pots en plastique dans la poubelle!
Vous l’aurez compris comme je n’en mange presque plus, il s’agit de Monsieur, qui lui a des périodes où il en mange énormément.

Alors quelle est la solution pour réduire ces déchets? (bon vous avez vu la photo, je fais genre je mets du suspens! 😉 )

 

La yaourtière

Cette objet qui fait un peu grand-mère est en fait très cool et surtout un bon allié Zéro Déchet! Surtout quand on est partisan du moindre effort (je fais déjà pas mal de chose home made, si je peux me délester de certains trucs je ne dis pas non!).^^

J’ai eu la chance de me le faire offrir il y a quelques années à Noël mais on en trouve d’occasion sur Internet pour pas cher. Le plus est qu’on donne une seconde vie à ces objets!

L’appareil contient des contenants en verre donc très bien pour qu’aucun produit chimique (à cause d’un contenant plastique) ne se transmette au yaourt pendant le temps de chauffe. Avec le temps, j’ai récupéré quelques pots en verre d’anciens yaourts pour pouvoir en faire plus.

 

La recette de base

Bon alors c’est très facile d’utilisation et quand on n’a pas le temps c’est franchement une bonne aide.

D’abord, comme il faut laisser l’appareil en route pendant au moins 6h, je m’en occupe le soir pour payer moins cher l’électricité.

 

Les ingrédients:

  • 1L de lait entier à température ambiante (vous pouvez faire avec le lait que vous voulez, je m’en tiens au lait de vache pour Monsieur)
  • Des ferments lactiques (en pharmacie ou en supermarché) ou 1 yaourt
  • (en option: une poignée de lait en poudre, une astuce qu’on m’a donné pour plus de fermeté)

Et là, il n’y a pas plus simple, on mélange dans un récipient le litre de lait et les ferments (+ le lait en poudre), on transvase dans les pots en verre que l’on met dans le bac de la machine.

On branche la yaourtière et on ferme avec le couvercle. Il n’y a plus qu’à choisir le timing en fonction du manuel de l’appareil (en général je programme sur 8h) et on part se coucher après tant d’effort! ^^

Le lendemain, vous fermez tous vos pots de yaourts et hop au réfrigérateur.

Et voilà comment réduire vos déchets!

Bien sûr vous pouvez aromatiser vos yaourts (vanille, café, chocolat, citron…), rajouter des coulis, sucrer la préparation… Vous trouverez pleins de recettes sur Internet.

Nous, on se contente de la recette de base et on agrémente ensuite.

 

Enfin, vous pouvez tout à fait faire des yaourts sans yaourtière! Il suffit de faire le même mélange et de mettre au four à environ 40 degrés (je vous laisse vérifier des recettes sur Internet).

 

Et vous, c’est quoi votre dessert préféré?

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.